Bébé hérisson

bebe herissonPetit Hérisson de 15 jours
retrouvé seul, la mère ayant été dérangée elle n’est pas revenu au nid.
Sans l’intervention humaine ce petit hérisson serait mort.
Il retrouvera sa liberté au printemps prochain.

Publicités

Chouette chevêche

Chouette cheveche peseeBébé chouette chevêche d’Athéna arrivée au centre début Juillet 2015. Trouvée par des gens qui se promenaient en forêt.
Tombée dans un piège à glue, après un nettoyage précis et méticuleux, au bout de plusieurs semaines elle a pu retrouver la nature, son milieu naturel.

Martinet noir avant son depart.

martinet pres a envolMartinet noir avant son départ.
Il est arrivé au Centre il y a 3 semaines, il était non volant puisqu’il était encore très jeune. Le voici quelques instant avant son départ, il ne se posera que pour nidifier d’ici deux à trois ans.

sauvetage d’une chouette hulotte

image sauvetage chouette hulotteUne chouette hulotte, tombée dans un conduit de cheminée très exigu de 4 mètres de profondeur ne possédant pas de chapeau.
C’est avec beaucoup d’adresse et de sang froid que ce monsieur, un « cordiste professionnel » a fait descendre dans la cheminée, une épuisette au bout d’un grand manche.Avec sa torche, le cordiste apercevait les grands yeux noirs de la chouette qui le fixait puis, elle a réussi à s’agripper au manche de l’épuisette, à ce moment il n’y avait plus qu’à la remonter tout doucement.
Elle a été relachée une semaine après sur son site.

Pour voir la vidéo « Youtube », cliquez sur la photo ou suivez ce lien :
http://youtu.be/oGEun7zULX0

 

 

La « Renaissance » du centre de soins de la faune sauvage du Loiret

C’est avec joie que notre centre de Soins Apus Apuces a redémarré le 21 Mai 2015.

Je profite de l’occasion qui m’est donnée pour remercier les Fondations ainsi que quelques adhérents, qui, certains par leurs dons, d’autres par leur travail au sein de l’association nous ont permis de ré ouvrir. Je pense qu’ils se reconnaîtront…

Contraint au déménagement en fin d’année 2014, nous sommes maintenant en lisière de la Forêt d’Orléans et bénéficions d’un très beau terrain boisé, ainsi que la possibilité de trois grandes infirmeries, une pour les rapaces et une seconde pour les passereaux et une troisième pour les Hérissons.

Bien sur, nos installations ne sont pas terminées mais nous avons demandé et obtenu l’autorisation d’ouverture du Centre de Soins de la Faune Sauvage du Loiret en date du 21 Mai 2015.
Il est bien convenu que nos divers aménagements doivent être réalisés au plus vite.

Plans cadastral de Combreux redimensionneVous pourrez voir sur notre plan de Masse le détail des installations telles qu’elles seront après les travaux.

Maintenant, au travail.

Ce qui va nous falloir par ordre de priorité

Nous devons réaliser une clôture périphérique, poteaux et grillage sur une hauteur de 1,80m, un portail et un portillon.

Pour les infirmeries il nous faut, des feuilles de plâtre de 13mm d’épaisseur (12 unités), du doublage en 10+60 ou 10+80 ( 30 unités ), de la colle « Map ou similaire », de la laine de verre en 200mm d’épaisseur avec PV ( 6 rouleaux ), deux lots de carrelage, un de 25m² et un second de 30m² environ, 2 fenêtres bois isolante H. 1m x L. x 1m, etc etc…

A partir de maintenant nous actualiserons notre site tous les 15 du mois et vous tiendrons informé de notre activité en tant que Faune Sauvage ainsi que de l’avancement des travaux.

Bien entendu notre Centre ne ferme jamais l’été.

 Pour vos dons, vous pouvez vous rendre sur notre compte Paypal.

RDV pour le 15 Juillet 2015

3 bébés chouettes hulotte

3 bebes chouettes hulotteCes 3 bébés chouettes hulotte ont été récupérées dans l’eau. Effectivement, lors de l’abattage d’un arbre mort, tombé dans une mare, des gens ont aperçu 3 petites boules de plumes flottant dans l’eau. Ils les ont récupérées et nous les ont apportées. Aujourd’hui elles ont été transférées dans un centre et sont dans de grandes volières.

Toutes les 3 vont très bien.
Elle seront lâchées dans la nature d’ici quelques semaines

envol d’une buse

Cette buse nous a été amenée un soir de cet hiver, elle était choquée probablement par une voiture et ne tenait plus sur ses pattes. Par chance après un examen méticuleux, nous étions rassurés, elle n’avait aucune fracture.
Par contre pendant les 24 à 48 heures, il restait à craindre une hémorragie interne assez fréquente en cas de choc violent.
Au bout de 4 à 5 jours elle reprenait le dessus et a pu être relâchée sur son territoire une douzaine de jours après son arrivée.
la video de l’envol à voir ici :photo envol buse
https://youtube/mXRQ7O7tbJc

 

Que faire si vous trouvez un animal sauvage blessé

Ce qu’il faut faire en présence d’un animal sauvage blessé.

Contactez-nous au plus vite au 06 77 81 11 22 ou 02 38 39 36 41 .

Mettez des gants.
Recouvrez l’animal d’une couverture ou d’un vêtement, y compris la tête.
Attention aux serres des rapaces, au bec des échassiers et aux dents des mammifères ! Bondrée apivoreMettez l’animal dans un carton adapté à la taille de l’animal et percé de petits trous.
Ne le mettez pas dans une cage, il risque de se blesser davantage.
Placez le carton dans une pièce calme et tempérée (20°C), inaccessible à vos animaux domestiques.
Ne pas leur donner à manger, ne pas leur donner à boire et ne pas lui administrer de médicament
Pour les oiseaux tombés du nid, vous pouvez leur confectionner un petit nid en Sopalin. Pour les mammifères, faire un nid avec du coton ou de la polaire.
Restez calme et silencieux en présence de l’animal.

Contacter un cabinet vétérinaire ou le centre de soins le plus proche.

Contactez-nous au plus vite au 06 77 81 11 22 ou 02 38 39 36 41 .